09 Nov 2021

L’enjeu du climat : entretien avec Isolde Kostner

Banner-image
text

Isolde Kostner, plusieurs fois championne du monde de ski alpin, la première Italienne à avoir remporté la Coupe du monde de descente, détentrice de trois titres olympiques et la sportive italienne à avoir obtenu le plus de victoires lors de la Coupe du monde, est une grande connaisseuse et admiratrice des montagnes du globe. De par son sport et sa passion, elle a été l’un des premiers témoins des effets du changement climatique sur l’écosystème montagnard au cours des vingt dernières années. Dans cet entretien avec Lyxor, elle nous explique comment les montagnes ont changé, en exposant les conséquences que ces changements ont eues sur le monde du ski et des sports d’hiver et les raisons pour lesquelles il est urgent d’agir pour protéger les montagnes.

Si la finance et le ski alpin peuvent sembler très éloignés, ils ont en fait beaucoup en commun : préparation, concentration, gestion du risque, capacité à prendre la bonne décision au bon moment, vitesse et qualités de leadership. Tout cela dans un contexte d’attention croissante portée à l’impact du changement climatique. Qu’est-ce que ces concepts signifient pour vous ?

Avant tout, un athlète doit se fixer des objectifs. Dans le cas des Jeux olympiques (tous les quatre ans), des Championnats du monde (tous les deux ans) et de la Coupe du monde (chaque année), il s’agit d’objectifs à moyen ou long terme. L’athlète doit ensuite se consacrer à atteindre ces objectifs, en se préparant physiquement et mentalement, en s’entraînant, en se ménageant des temps de repos et en suivant un régime approprié : tout pour être en meilleure forme possible.

Les athlètes doivent prendre des décisions. Par exemple, en descente, ma discipline, vous devez choisir le bon moment pour amorcer un virage, en sachant que même quelques centièmes de seconde peuvent faire toute la différence.

En définitive, tous les athlètes aspirent à gagner et à devenir champions. Il n’est pas facile de gagner, mais se maintenir au sommet et conserver son statut de champion dans la durée est beaucoup plus difficile. À cet égard, selon moi, être champion ne signifie pas uniquement être le premier, mais aussi avoir les capacités et le potentiel nécessaires pour mener l’équipe, donner le bon exemple et apporter des informations et des conseils utiles lors des entraînements. Autant de caractéristiques communes avec le monde de l’investissement.

Et n’oublions pas l’attention portée à l’environnement : le changement climatique est une réalité, et les acteurs aussi bien de la finance que du sport ont un rôle important à jouer pour l’enrayer et empêcher de nouveaux dommages irréversibles.

En quoi avez-vous vu les montagnes changer durant votre vie et carrière ?

Je suis née dans les montagnes et j’y ai toujours vécu depuis. Les montagnes sont ma passion. Ces dernières années, le temps a radicalement changé : les orages violents sont de plus en plus fréquents, alors qu’il n’y en avait quasiment jamais avant, ce qui provoque des avalanches et des inondations. Cet été dans le Sud-Tyrol, les pompiers ont enregistré une hausse de 30% des interventions liées à la météo par rapport à l'an dernier.

Depuis plusieurs années, le paysage montagnard s’est aussi beaucoup transformé. Le cycle de la neige a changé et la neige est aujourd’hui beaucoup plus dure, plus agressive et – contrairement à ce qu’on pourrait penser – plus gelée en hiver qu’elle ne l’était il y a vingt ans, à tel point que les fabricants de skis cherchent désormais à leur donner une meilleure accroche sur la glace.

Un autre exemple concret : celui de la Marmolada, dans les Dolomites, à quelques pas de chez moi. Lorsque j’étais enfant, elle était blanche, couverte de neige même en été, et son glacier était épais et large. Aujourd’hui, il y a plus de glace que de neige, et la glace est de plus en plus grise.

L’évolution du glacier Forni, dans l’Alta Valtellina, est tout aussi alarmante : depuis au moins quinze ans, il s’effondre littéralement en raison du phénomène de « noircissement » – sous l’effet de la pollution, les glaciers perdent leur couleur blanche pour devenir de plus en plus sombres, ce qui accélère leur fonte, car ils absorbent davantage la lumière du soleil. 

On a même retrouvé des particules de plastique sur certains glaciers, ce qui est très inquiétant car les glaciers sont une source d’eau importante pour l’ensemble de l’écosystème montagnard, qui alimente l’environnement et la faune des montagnes.

Intéressons-nous maintenant au monde du ski et aux compétitions de sports de montagne : quels changements avez-vous observés ?

L'un des changements les plus visibles est le raccourcissement des pistes de ski. Il y a trente ans, en juillet au col du Stelvio, toutes les pistes étaient praticables sur toute leur longueur. Mais depuis quelques années, on ne peut plus skier que sur la partie supérieure des pistes. En Italie, il n’est plus possible de s’entraîner sur de longues pistes, ce qui a amené de nombreux athlètes, dès la fin des années 1990, à partir en août s’entraîner en Amérique du Sud, où il existe des pistes bien plus longues.

Les organisateurs de grands événements sportifs n’ont pu que constater la dégradation de l’environnement dans lequel ils ont toujours travaillé, et au fil des ans, ils ont montré un intérêt de plus en plus vif pour la durabilité et la protection de l’environnement. Leur point de vue a complètement changé.

C’est particulièrement frappant en ce qui concerne la construction de pistes. Jusqu’au début des années 2000, on construisait de nouvelles pistes pour chaque compétition, ce qui avait des conséquences néfastes pour l’environnement après l’événement. Par exemple, une fois que les Jeux olympiques d’hiver de Turin en 2006 ont pris fin, la piste de bobsleigh qui avait été construite pour l’occasion, évidemment immense, n’a jamais pu être réutilisée par la suite.

Aujourd’hui, cependant, le concept d’économie circulaire revêt une importance centrale dans ce domaine également, ce qui signifie que les matériaux utilisés pour un événement donné sont ensuite réutilisés à d’autres occasions. C’est un facteur clé, qui est pris en compte avant même qu’un événement soit planifié : les candidats savent que s’ils ne recourent pas à des pratiques durables, ils seront presque « automatiquement » exclus.

La candidature de Val Gardena pour la prochaine Coupe du monde en 2029, lors de laquelle la station propose de réutiliser les pistes existantes, déjà utilisées lors d’éditions précédentes de l’événement, en offre un bon exemple. C’est un « diktat » qui préside également à l’organisation des futurs Jeux olympiques de Milan-Cortina en 2026 : dès le début, il a en effet été décidé qu’ils devaient être durables tant du point de vue économique que social et environnemental.

Le point de vue de Lyxor sur l'investissement climatique

Le climat est un pilier clé de la stratégie ESG de Lyxor. En 2017, nous avons lancé un ETF d'obligations vertes qui était le premier du genre au monde. Plus récemment, Lyxor a été le premier fournisseur d'ETF en Europe à créer une gamme complète d'ETF climatiques en actions, conçus pour satisfaire aux exigences des indices de l'UE liés à la transition climatique et des indices alignés sur l'Accord de Paris.

Grâce à ces fonds, vous pouvez vous aussi contribuer à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C (le scénario le plus ambitieux visé par l'Accord de Paris).

Pour savoir comment aligner vos investissements avec un avenir « neutre en carbone », explorez notre gamme d'ETF liés à la transition climatique, ou découvrez COTool, notre outil de vérification de l'impact des ETF sur les températures mondiales.

Le présent article est publié à titre strictement informatif et ne constitue pas un conseil d'investissement. 
Les opinions exprimées par Isolde Kostner ne reflètent pas nécessairement celles de Lyxor ETF ou de sa société mère, Société Générale.

Les ETF présentent un risque de perte en capital ainsi que d’autres risques détaillés ci-dessous. Il est important pour les potentiels investisseurs d'évaluer les risques décrits ci-dessous et dans les documentations produits disponibles sur le site lyxoretf.com


LES RISQUES LIÉS À L’INVESTISSEMENT

RISQUE DE PERTE EN CAPITAL : Les ETF sont des instruments de réplication : leur profil de risque est similaire à celui d’un investissement direct dans l’Indice sous-jacent. Le capital des investisseurs est entièrement à risque et il se peut que ces derniers ne récupèrent pas le montant initialement investi.
RISQUE DE REPLICATION : Les objectifs du fonds peuvent ne pas être atteints si des événements inattendus surviennent sur les marchés sous-jacents et ont un impact sur le calcul de l’indice et l’efficacité de la réplication du fonds.
RISQUE DE CONTREPARTIE : Dans le cas des ETF synthétiques, les investisseurs sont exposés aux risques découlant de l’utilisation de Swaps de gré à gré. Conformément à la réglementation OPCVM, l’exposition à un Swap de contrepartie ne peut pas dépasser 10% des actifs totaux du fonds. Les ETF à réplication physique peuvent être exposés au risque de contrepartie s'ils ont recours au prêt de titres.
RISQUE SOUS-JACENT : L’Indice sous-jacent d’un ETF Lyxor peut être complexe et volatil. Dans le cas des investissements en matières premières, l’Indice sous-jacent est calculé par rapport aux contrats futures sur matières premières, ce qui expose l’investisseur à un risque de liquidité lié aux coûts, par exemple de portage et de transport. Les ETF exposés aux Marchés émergents comportent un risque de perte potentielle plus élevé que ceux qui investissent dans les Marchés développés, car ils sont exposés à de nombreux risques imprévisibles inhérents à ces marchés. 
RISQUE DE CHANGE : Les ETF peuvent être exposés au risque de change s’ils sont libellés dans une devise différente de celle de l’Indice sous-jacent qu’ils répliquent. Cela signifie que les fluctuations des taux de change peuvent avoir un impact positif ou négatif sur les rendements. 
RISQUE DE LIQUIDITE : La liquidité est fournie par des teneurs de marché enregistrés sur les bourses où les ETF sont cotés, en ce compris la Société Générale. La liquidité sur les bourses peut être limitée du fait d’une suspension du marché sous-jacent représenté par l’Indice sous-jacent suivi par l’ETF, d’une erreur des systèmes de l’une des bourses concernées, de la Société Générale ou d’autres teneurs de marché, ou d’une situation ou d’un événement exceptionnel(le).
RISQUE DE CONCENTRATION : Certains ETF à l’instar des ETF thématiques et Smart Beta sélectionnent des titres actions et obligations pour leur portefeuille sur la base d’un indice d’origine de référence. Dans le cas où les règles de sélection sont particulièrement strictes, le portefeuille peut être plus concentré et le risque est réparti sur moins de titres que l’indice d’origine.

Informations importantes
Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification «contreparties éligibles» ou «clients professionnels  au sens de la directive 2014/65/EU relative aux marchés d’instruments financiers.
Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.
Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique «Profil de risque» de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com  ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com .
La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com . En outre, la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d’inventaire actuelle lorsqu’ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d’inventaire actuelle à la revente.
Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s).
Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.
Les indices ne sont ni parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.
Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux États-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n’étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).
Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d’un tel ressortissant américain.
Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit. Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2014/91/EU) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel. Un résumé des droits de l’investisseur est disponible sur :   https://www.lyxor.com/investors-rights-2021-fr 

Disclaimer Recherche
Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel. Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée lyxoretf.com/compliance.

LIAM sales group disclaimer
Ce message est produit par le département de vente de LIAM et non pas de la Recherche cross-asset. Ce message est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels ». Il ne s’adresse pas à des investisseurs particuliers. Ce document ne peut être pas qualifié de recherche indépendante sur les investissements et doit être considéré comme une communication marketing même s’il contient une référence de recherche. Consultez notre page web dediée ici : www.lyxoretf.com/compliance.

Conflit d’intérêt
Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.

© 2021 LYXOR INTERNATIONAL ASSET MANAGEMENT ALL RIGHT