06 Mai 2020

Smart Cities : tendance et transition vers des villes intelligentes

Banner-image
Left-side-image

Dans le cadre de la série de blogs invités sur l’investissement thématique, MSCI et Lukas Neckermann échangent leurs points de vue sur les villes intelligentes. Alors que la mégatendance de l’urbanisation rapide exerce une influence considérable sur la vie des générations futures, découvrez la façon dont les villes intelligentes joueront un rôle essentiel dans l’adaptation au changement.

Urbanisation et croissance des “mégapoles”

La Rome antique pourrait être décrite comme la première « mégapole » de l’humanité avec plus de 4 millions d’habitants, selon le recensement effectué sous le règne d’Auguste. Elle a par ailleurs contribué, au travers de la planification de ses infrastructures et de ses services publics, à définir le mode de fonctionnement et de structuration des villes. Aujourd’hui, il existe 33 mégapoles (définies comme des agglomérations comptant plus de 10 millions d’habitants) dans le monde, et les Nations unies prévoient qu’elles seront au nombre de 43 dans la décennie à venir.1 Selon ces projections, la grande majorité des nouvelles mégapoles seront situées dans les pays émergents.

Face à l’accélération de l’urbanisation et au développement de nouvelles villes, des solutions susceptibles de soutenir l’exploitation efficace et durable des villes d’une façon “intelligente” sur le plan technologique ont vu le jour. Ces solutions mettent l’accent sur les services et les activités du quotidien qui facilitent la croissance des villes, améliorent la qualité de vie de leurs habitants et relèvent les principaux défis posés par l’afflux de nouveaux citadins et les activités dans les zones urbaines, notamment :

Enjeux environnementaux : pollution, bruit, approvisionnement en eau, production d’énergie, etc.

Enjeux fonciers : pression sur les terrains et les logements, gestion de l’occupation des sols et de l’étalement urbain

Enjeux de santé publique : mortalité, lutte contre les infections, assainissement et sécurité alimentaire

Des études ont montré que pour limiter les effets négatifs potentiels, les villes devaient limiter la croissance de leur population à 1 % p. a. Toutefois, les pays en développement en particulier connaissent des taux de croissance beaucoup plus élevés.2

1Nations unies, Perspectives mondiales d’urbanisation : édition 2018
2 https://worldpopulationhistory.org/urbanization-and-the-megacity

MSCI Smart Cities

MSCI would like to thank Lukas Neckermann, Managing Director of Neckermann Strategic Advisors, for useful discussions and insightful analysis of this megatrend which have greatly facilitated the preparation of this article.

Lukas Neckermann is the author of three books: “The Mobility Revolution” (2015), “Corporate Mobility Breakthrough 2020” (2017) and “Smart Cities, Smart Mobility: Transforming the Way We Live and Work” (2018).

Le point de vue de Lyxor

Notre monde change. Les avancées technologiques, l'évolution économique et l’urgence climatique bouleversent le quotidien de milliards de personnes. Votre portefeuille va-t-il suivre ?

Chacun de ces ETF thématiques repose sur une approche unique, la combinaison de connaissances humaines et de techniques de pointe en matière de science des données et d’intelligence artificielle, qui permet d’identifier les entreprises clés et de faire profiter à votre portefeuille au fil du temps. Pionniers des ETF et forts de notre tradition d’innovation, nous avons été encore plus loin en créant des fonds portant un nouveau regard sur le monde.

Nous sommes convaincus que cet éventail d’ETF vous permettra d’optimiser l’exposition de votre portefeuille aux tendances du futur.

A propos de MSCI
Les informations contenues dans le présent document (les « Informations ») ne peuvent être reproduites ou diffusées, en tout ou en partie, sans l’autorisation écrite préalable de MSCI. Les Informations ne peuvent pas être utilisées pour vérifier ou corriger d’autres données, pour créer des indices, des modèles de risque ou des analyses, ou en relation avec l’émission, l’offre, le parrainage, la gestion ou la commercialisation de tous titres, portefeuilles, produits financiers ou autres véhicules d’investissement. Les données et analyses historiques ne sauraient constituer une indication ou garantie d’une performance, d’une analyse, d’une prévision ou d’une prédiction future. Aucune des Informations ni aucun des indices ou autres produits ou services de MSCI ne constitue une offre d’achat ou de vente, une promotion ou une recommandation concernant un quelconque titre, instrument ou produit financier ou une quelconque stratégie de négociation. Par ailleurs, aucune des Informations ni aucun indice MSCI ne constitue un conseil en investissement ou une recommandation de prendre (ou de s’abstenir de prendre) une quelconque décision d’investissement et il convient de ce fait de ne pas s’y fier pour prendre une décision d'investissement. Les Informations sont fournies « en l’état » et leur utilisateur assume l’intégralité du risque découlant de l’utilisation qu’il ferait ou permettrait de faire de ces Informations. NI MSCI INC., NI AUCUNE DE SES FILIALES OU SES/LEURS FOURNISSEURS DIRECTS OU INDIRECTS, NI TOUT TIERS IMPLIQUÉ DANS LA PRODUCTION OU LA COMPILATION DES INFORMATIONS (CHACUN, UN « TIERS MSCI ») NE DONNE DE GARANTIE OU NE FAIT DE DÉCLARATION ET, DANS TOUTE LA MESURE PERMISE PAR LA LOI, CHAQUE TIERS MSCI DÉCLINE PAR LA PRÉSENTE TOUTE GARANTIE IMPLICITE, Y COMPRIS QUANT À LA QUALITÉ MARCHANDE ET À L’ADÉQUATION POUR UN OBJECTIF PRÉCIS. SANS PRÉJUDICE DE CE QUI PRÉCÈDE ET DANS TOUTE LA MESURE PERMISE PAR LA LOI, LES TIERS MSCI NE PEUVENT EN AUCUN CAS ÊTRE TENUS RESPONSABLES, EN RELATION AVEC LES INFORMATIONS, DE TOUT DOMMAGE DIRECT, INDIRECT, SPÉCIAL, PUNITIF, SECONDAIRE (Y COMPRIS LE MANQUE À GAGNER) OU AUTRE, MÊME S’ILS SONT AVERTIS DE LA POSSIBILITÉ DE TELS DOMMAGES. Les dispositions qui précèdent ne sauraient exclure ou limiter toute responsabilité qui ne peut être exclue ou limitée en vertu des lois applicables.

Le présent article est publié à titre strictement informatif et ne constitue pas un conseil d'investissement. Lyxor ETF n'appuie ni ne promeut les sociétés citées dans cet article, de quelque façon que ce soit. Les opinions exprimées sont celles de Lukas Neckermann. Elles n’engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Lyxor International Asset Management ou de la Société Générale. Capital à risque. Veuillez lire notre Avertissement en matière de risque ci-dessous.

Informations importantes
Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels » au sens de la directive 2014/65/EU relative aux marchés d’instruments financiers.

Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « Profil de risque » de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois), ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com.

La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com. En outre la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.

Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s).

Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.

Les indices ne sont ne parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.

Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux Etats-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n'étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).

Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d'un tel ressortissant américain.

Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit.

Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2014/91/EU) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Disclaimer Recherche
Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.

Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée www.lyxoretf.com/compliance.

Conflit d’intérêt
Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.