23 Feb 2021

Smart Cities : Investissez dans le développement des villes intelligentes

Banner-image

Les changements spectaculaires induits par la pandémie de Covid-19 ont bouleversé notre façon d'appréhender le fonctionnement des villes. Si certains d'entre eux ont été déclenchés par la crise sanitaire, d'autres tendances majeures comme le travail à distance et le commerce électronique étaient déjà à l'œuvre bien avant qu'elle ne se déclare.

Nous pensons que les villes, puissants moteurs de croissance économique, connaissent actuellement une profonde mutation, qui aura des conséquences durables sur l'économie mondiale et la performance de nos investissements.

Des forces considérables contribuent d'ores et déjà à redessiner le paysage urbain : les villes deviennent, d'une part, plus durables et plus efficaces sur le plan énergétique grâce aux efforts mondiaux de lutte contre le changement climatique et, d'autre part, plus numériques en raison de notre dépendance accrue vis-à-vis des données et de la connectivité.

Les villes sont des foyers d'innovation et deviendront plus intelligentes à mesure qu'elles s'adapteront aux nouveaux défis. Préparez dès maintenant votre portefeuille en vue de l'avenir en investissant dans la reprise urbaine via le meilleur de ce que les secteurs des services aux collectivités et de l'industrie ont à offrir, conjugué à un biais en faveur de la croissance des nouvelles technologies, qui rendront tout possible.

Contenu relatif aux villes intelligentes : Smart Cities, un thème-clé pour le futur

smart cities

Source du graphique : Lyxor International Asset Management, au 12/02/2021.

En savoir plus sur la composition et la performance de l’indice

Un excellent exemple : l’immobilier

L'immobilier connaît un véritable boom lorsque les villes se développent. Mais la pandémie a radicalement modifié notre façon de travailler, de vivre et de nous divertir en milieu urbain, dictant au passage l'évolution des différents secteurs en 2020. La technologie s'est ainsi inscrite en forte hausse, contrairement à l'immobilier commercial, particulièrement mis à mal. Sur l'ensemble des marchés, les actions immobilières ont chuté d'environ 15 à 18% (en livres sterling) entre février 2020 et aujourd'hui1.

real estate

Source du graphique : FTSE Russell, FTSE EPRA Nareit Global Real Estate Index Series, au 11/02/2021. Les performances passées ne préjugent pas des performances future.

Ce revers n'est en soi guère surprenant dès lors que les bureaux ont rapidement été désertés au profit du télétravail à l'annonce de la pandémie. La productivité reste néanmoins élevée et l'on estime aujourd'hui qu'il est possible pour plus de 20% de la main-d'œuvre d'être aussi efficace à la maison qu'au bureau, soit un niveau trois à quatre fois plus important qu'avant la crise2.

Potential share

Source du graphique : McKinsey, https://www.mckinsey.com/featured-insights/future-of-work/whats-next-for-remote-work-an-analysis-of-2000-tasks-800-jobs-and-nine-countries

Avec l'expiration des baux et la volonté des entreprises de réduire leurs coûts, l'avenir de l'immobilier commercial demeure incertain, tant pour les bureaux que pour les espaces commerciaux qui les entourent.

La manière dont nous utilisons ces actifs urbains est appelée à changer. Selon Lukas Neckermann, stratège en villes intelligentes,”l'avenir de l'immobilier commercial en zone urbaine sera assurément différent de ce que l'on connaît aujourd'hui, mais pas forcément aussi désespéré que prévu.”3

La transition vers des villes plus intelligentes, plus numériques et plus durables s'opérait déjà avant la pandémie. Les grands changements comme le télétravail semblent de plus en plus irréversibles. L'utilisation de l'immobilier urbain change radicalement, créant de nouveaux gagnants et perdants.

Tous ces facteurs laissent entrevoir des opportunités d'investissement majeures dans la reprise urbaine. De nouvelles perspectives s'offrent aux acteurs industriels et technologiques qui aident les entreprises à adapter leurs opérations ou leurs espaces physiques aux nouvelles méthodes de travail. Prenons deux exemples :

Exemple de transition n°1 : Le cloud de plus en plus prisé pour la sécurité informatique

Près de 70% des entreprises qui utilisent aujourd'hui des services de cloud computing prévoient d'augmenter leurs dépenses dans ce domaine à la suite des perturbations provoquées par la pandémie de Covid-194. Une récente enquête montre en outre que la sécurité de l'information constitue la principale priorité dans le cadre des dépenses informatiques des entreprises en 20215.

Dès lors que la sécurité numérique s'éloigne des pare-feux sur site basés sur des appareils, certains spécialistes devraient particulièrement se distinguer, à l'instar des entreprises de sécurité technologique : Fortinet, Palo Alto Networks et Checkpoint dont l'offre est fortement axée sur les réseaux de cloud.

Fortinet n'a par exemple guère ressenti l'impact négatif de la pandémie, puisqu'elle a récemment annoncé une hausse de 22% de son chiffre d'affaires en glissement annuel6; Palo Alto a quant à elle fait état d'une croissance de 23% de ses ventes annuelles7.

Exemple de transition n°2 : Une vague de remise à neuf

Le secteur des ascenseurs et escaliers mécaniques est intéressant pour les investisseurs car il offre les avantages du secteur de la construction en période d'expansion (grâce aux achats de nouveaux équipements par les entreprises), tout en protégeant contre les ralentissements (en fournissant un revenu régulier grâce à l'activité de maintenance et de modernisation).

Pour attirer les locataires, mais aussi en raison de l'évolution probable de la réglementation sanitaire, les biens immobiliers commerciaux vont faire l'objet d'importantes rénovations. Les ascenseurs sont déjà en cours de modification afin d'ajuster la pleine charge (ce qui permet de réduire l'encombrement) et d'offrir des fonctionnalités sans contact.

Les principaux acteurs du marché, comme Otis Worldwide pourraient tirer parti de cette tendance. Otis est le plus grand acteur du secteur des ascenseurs et escaliers mécaniques et sa principale source d'activité concerne les services de maintenance des équipements. Le groupe a récemment publié un bénéfice par action pour l'ensemble de l'année supérieur non seulement aux prévisions d'octobre, mais aussi aux perspectives d'avant la pandémie8. D'autres acteurs du secteur, comme Kone et Schindler Electric, devraient également tirer leur épingle du jeu.

Une série de concepts, de produits et de services s'amalgament pour façonner l'avenir des villes intelligentes durables, notamment la connectivité intelligente (IdO), les bâtiments intelligents, les maisons intelligentes, la sécurité et la sûreté intelligentes, la mobilité intelligente, la gestion intelligente des déchets et de l'eau, ainsi que l'énergie et les réseaux intelligents.

La diversification est essentielle pour exploiter pleinement la valeur des entreprises qui façonnent l'avenir de la vie urbaine. Les six entreprises présentées ci-dessus font partie des plus de 130 actions détenues par l'ETF Lyxor Smart Cities en février 2021.

Notre ETF Smart Cities s'appuie sur une approche novatrice faisant appel à l'indexation basée sur des règles, aux techniques d'intelligence artificielle et à la perspicacité humaine pour investir efficacement dans le thème :

  • Les mots amorces liés aux villes intelligentes sont choisis par MSCI, notre partenaire en matière d’indice, et un expert sectoriel thématique*
  • Une liste finale de mots clés est générée à l'aide du traitement automatique du langage naturel, une branche de l’IA
  • Les communications et documents publics d’entreprises sont analysés pour y trouver les mots clés sur la base des descriptions des activités
  • La pertinence des actions éligibles est mesurée sur la base des revenus attribuables au thème (25% minimum)
  • Des filtres supplémentaires relatifs à la taille, à la liquidité et aux critères ESG sont appliqués, puis la sélection finale d’actions équipondérées est repondérée selon les scores fondamentaux (croissance du CA sur 1 an, rendement du capital investi et % du CA consacré à la R&D et aux investissements)

Le résultat : un fonds diversifié qui évite le piège fréquent de la concentration sur quelques titres de grande capitalisation bien connus. Notre ETF Smart Cities investit ainsi la moitié de ses actifs environ dans des petites et moyennes capitalisations, ce qui permet aux investisseurs d'accéder à un potentiel de croissance.

msci smart

Source du graphique : Bloomberg, Lyxor International Asset Management. Data au 31/12/2020. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Nos villes se remettront de la crise du Covid-19 et continueront d'attirer les gens, que ce soit pour y travailler, y vivre ou s'y divertir. Dans ce contexte, de nouvelles poches de valeur ne manqueront pas d'apparaître.

Le point de vue de Lyxor

Notre monde change. Les avancées technologiques, l'évolution économique et l’urgence climatique bouleversent le quotidien de milliards de personnes. Votre portefeuille va-t-il suivre ? 

Chacun de ces ETF thématiques repose sur une approche unique, la combinaison de connaissances humaines et de techniques de pointe en matière de science des données et d’intelligence artificielle, qui permet d’identifier les entreprises clés et de faire profiter à votre portefeuille au fil du temps. Pionniers des ETF et forts de notre tradition d’innovation, nous avons été encore plus loin en créant des fonds portant un nouveau regard sur le monde.

Nous sommes convaincus que cet éventail d’ETF vous permettra d’optimiser l’exposition de votre portefeuille aux tendances du futur.

Le TFE visé pour ces ETF thématiques s’établit à 0,45%, mais a été provisoirement abaissé à 0,15% jusqu’en septembre 2021.

Sans oublier que les ETF présentent un risque de perte en capital ainsi que d’autres risques détaillés ci-dessous.

*MSCI peut demander l’avis de spécialistes des marchés externes sur l’évolution du thème sous-jacent de l’indice et des mots amorces pertinents. Cependant, de tels avis sont de nature purement consultative. Leur utilisation est laissée à l’entière discrétion de MSCI et peut ou non donner lieu à une modification de l’indice ou de sa méthodologie.

Le présent article est publié à titre strictement informatif et ne constitue pas un conseil d'investissement. Lyxor ETF n'appuie ni ne promeut les sociétés citées dans cet article, de quelque façon que ce soit. Capital à risque. Veuillez lire notre Avertissement en matière de risque ci-dessous.

1 https://www.ftserussell.com/products/indices/epra-nareit

2 https://www.mckinsey.com/featured-insights/future-of-work/whats-next-for-remote-work-an-analysis-of-2000-tasks-800-jobs-and-nine-countries

3 https://www.linkedin.com/posts/lukasneckermann_business-needs-a-tighter-strategy-for-remote-activity-6708392001978552324-t2MV

4 https://www.gartner.com/en/newsroom/press-releases/2020-11-17-gartner-forecasts-worldwide-public-cloud-end-user-spending-to-grow-18-percent-in-2021

5 https://www.information-age.com/gartner-cio-agenda-2021-spending-cyber-security-most-projected-123492611/

6 https://investor.fortinet.com/index.php/news-releases/news-release-details/fortinet-reports-fourth-quarter-and-full-year-2020-financial

7 https://investors.paloaltonetworks.com/investor-relations/news-releases/news-release-details/2020/Palo-Alto-Networks-Reports-Fiscal-First-Quarter-2021-Financial-Results/

8 https://seekingalpha.com/article/4402517-otis-worldwide-corporations-otis-ceo-judy-marks-on-q4-2020-results-earnings-call-transcript

LES RISQUES LIÉS À L’INVESTISSEMENT
RISQUE DE PERTE EN CAPITAL :
Les ETF sont des instruments de réplication : leur profil de risque est similaire à celui d’un investissement direct dans l’Indice sous-jacent. Le capital des investisseurs est entièrement à risque et il se peut que ces derniers ne récupèrent pas le montant initialement investi.
RISQUE DE REPLICATION : Les objectifs du fonds peuvent ne pas être atteints si des événements inattendus surviennent sur les marchés sous-jacents et ont un impact sur le calcul de l’indice et l’efficacité de la réplication du fonds.
RISQUE DE CONTREPARTIE : Dans le cas des ETF synthétiques, les investisseurs sont exposés aux risques découlant de l’utilisation d’un Swap de gré à gré avec la Société Générale. Conformément à la réglementation OPCVM, l’exposition à la Société Générale ne peut pas dépasser 10% des actifs totaux du fonds. Les ETF à réplication physique peuvent être exposés au risque de contrepartie s'ils ont recours au prêt de titres. 
RISQUE SOUS-JACENT : L’Indice sous-jacent d’un ETF Lyxor peut être complexe et volatil. Dans le cas des investissements en matières premières, l’Indice sous-jacent est calculé par rapport aux contrats futures sur matières premières, ce qui expose l’investisseur à un risque de liquidité lié aux coûts, par exemple de portage et de transport. Les ETF exposés aux Marchés émergents comportent un risque de perte potentielle plus élevé que ceux qui investissent dans les Marchés développés, car ils sont exposés à de nombreux risques imprévisibles inhérents à ces marchés. 
RISQUE DE CHANGE : Les ETF peuvent être exposés au risque de change s’ils sont libellés dans une devise différente de celle de l’Indice sous-jacent qu’ils répliquent. Cela signifie que les fluctuations des taux de change peuvent avoir un impact positif ou négatif sur les rendements. 
RISQUE DE LIQUIDITE : La liquidité est fournie par des teneurs de marché enregistrés sur les bourses où les ETF sont cotés, en ce compris la Société Générale. La liquidité sur les bourses peut être limitée du fait d’une suspension du marché sous-jacent représenté par l’Indice sous-jacent suivi par l’ETF, d’une erreur des systèmes de l’une des bourses concernées, de la Société Générale ou d’autres teneurs de marché, ou d’une situation ou d’un événement exceptionnel(le).
RISQUE DE CONCENTRATION : Les ETF thématiques et Smart Beta sélectionnent des titres actions et obligations pour leur portefeuille sur la base d’un indice d’origine de référence. Dans le cas où les règles de sélection sont particulièrement strictes, le portefeuille peut être plus concentré et le risque est réparti sur moins de titres que l’indice d’origine.


Informations importantes
Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification «contreparties éligibles» ou «clients professionnels  au sens de la directive 2014/65/EU relative aux marchés d’instruments financiers.
Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.
Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique «Profil de risque» de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com  ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com .
La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com . En outre, la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d’inventaire actuelle lorsqu’ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d’inventaire actuelle à la revente.
Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s).
Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.
Les indices ne sont ni parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.
Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux États-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n’étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).
Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d’un tel ressortissant américain.
Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit. Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2014/91/EU) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.
Disclaimer Recherche
Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée lyxoretf.com/compliance.
LIAM sales group disclaimer
Ce message est produit par le département de vente de LIAM et non pas de la Recherche cross-asset. Ce message est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels ». Il ne s’adresse pas à des investisseurs particuliers. Ce document ne peut être pas qualifié de recherche indépendante sur les investissements et doit être considéré comme une communication marketing même s’il contient une référence de recherche. Consultez notre page web dediée ici : www.lyxoretf.com/compliance.
Conflit d’intérêt
Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.

© 2021 LYXOR INTERNATIONAL ASSET MANAGEMENT ALL RIGHT.