14 Oct 2019

Investir dans des entreprises qui s'engagent pour la parité sur le lieu de travail

Banner-image

A des fins de Marketing:

POUR INVESTISSEURS QUALIFIÉS UNIQUEMENT – Ce document est réservé et ne peut être remis en Suisse qu’à des investisseurs qualifiés tels que définis dans la Loi suisse sur les Placements Collectifs de Capitaux du 23 juin 2006 (telle qu’amendée de temps à autre, LPCC).

Les faits sont éloquents : bien que depuis plus de 30 ans les femmes aient atteint un niveau d’études supérieures plus élevé que les hommes, elles sont sous-représentées dans les postes prestigieux et à forte rémunération au niveau mondial. Les femmes sont moins nombreuses à être embauchées au niveau d’entrée et plus on monte ensuite dans l’échelle hiérarchique, plus leur nombre diminue. 

En matière de salaire, cette année la parité entre hommes et femmes a été atteinte le 27 février (Equal Pay Day) en Europe, ce qui montre que, pour égaler le salaire annuel d'un homme au cours d'une année donnée, les femmes doivent travailler encore une partie de l’année suivante.

Agir concrètement

Quelles solutions s’offrent aux investisseurs désireux de promouvoir l’égalité hommes-femmes au travers de produits en accord avec leurs convictions ?

L’égalité des sexes est le cinquième Objectif de développement durable des Nations unies. En tant que signataire des Principes pour l’investissement responsable depuis 2014, Lyxor s’est engagé à aligner autant que possible ses solutions d’investissement avec ces objectifs. C’est pourquoi nous avons conçu en 2017 un ETF qui permet aux investisseurs de cibler les entreprises qui s'engagent à assurer la parité en termes de pouvoir, d’influence et de salaire.

Le « dividende de genre »

Pourquoi les entreprises et les investisseurs devraient-ils mettre l'accent sur l’égalité hommes-femmes ? Outre le fait que la non-discrimination est un devoir moral et légal, l’égalité hommes-femmes est source d’importants avantages financiers, parfois appelés « dividende de genre ». En effet, les femmes contrôlent environ 20.000 milliards USD de dépenses de consommation par an, et elles devraient être à l’origine de 75% des achats mondiaux de biens de consommation à l’horizon 2028.1D’un point de vue commercial, les entreprises ont donc tout intérêt à cultiver la diversité de genre, afin de pouvoir mieux prendre en compte les priorités et les préférences de milliards de décideuses.

D’autre part, les femmes des pays de l’OCDE ont un niveau d’études élevé : 50,7% des femmes âgées de 25 à 34 ans possèdent un diplôme de troisième cycle d’une université ou d’une école de commerce.2 En offrant à un groupe social hautement qualifié des chances d’emploi et de promotion moindres, les entreprises se privent de talents capables de générer une croissance importante.

Et l’impact sur leurs résultats est tangible, au regard notamment d’une étude réalisée par McKinsey, qui montre que la probabilité de surperformance en termes de marge EBIT des entreprises promouvant la diversité de genre est supérieure de 21%.3

Conception d’ELLE – l’ETF de Lyxor axé sur l’égalité des sexes

Afin de créer un ETF qui permette aux investisseurs de placer leur argent dans les entreprises les plus engagées en faveur de la parité, nous avons choisi de nous appuyer sur les données fournies par Equileap, une organisation spécialisée dans les études sur l’égalité hommes-femmes. En partenariat avec le Groupe de finance durable de l’Université de Maastricht, Equileap a construit l’une des bases de données les plus complètes en matière d’égalité des sexes dans l’entreprise. Ses études, qui s’attachent à évaluer l’engagement des entreprises à grande capitalisation en faveur de l’égalité hommes-femmes et leurs actions dans ce sens, servent de base à des notations, des rapports et des indices en matière de parité.

L’indice d’égalité hommes-femmes utilisé par Lyxor est calculé par Equileap et le fournisseur d’indices allemand Solactive.4 Pour y figurer, une entreprise doit avoir une capitalisation boursière d’au moins 2 milliards USD, être cotée dans 23 pays développés et être à la pointe de l’action en faveur du changement sur le front de la parité.

Celles qui exercent une activité liée à la fabrication d’armes, aux jeux de hasard ou au tabac ne sont pas éligibles, tout comme celles exclues par le fonds souverain norvégien ou faisant l’objet d’une action en justice en lien avec la parité.

Les entreprises sont classées en fonction de leur engagement et de leurs actions en faveur de l’égalité hommes-femmes, les 150 les mieux classées étant intégrées à l’indice. Ces sociétés s’attachent à promouvoir activement la parité à tous les échelons de la hiérarchie, de la base aux postes de direction les plus hauts. Elles se sont engagées à assurer l’égalité salariale et mettent en place des politiques qui permettent à leurs employés de trouver l’équilibre entre leur vie professionnelle et leurs autres engagements. Des politiques et des programmes de formation visant à promouvoir plus avant l’égalité hommes-femmes au sein de l’entreprise, de même que l’engagement à faire preuve de transparence et à rendre compte sur les questions d’équité entre les sexes, sont par ailleurs requis.

The equileap gender equality

Source: Equileap, as at October 2019.

Pour pouvoir prétendre à être intégrées dans l’indice, les entreprises doivent apporter des réponses concluantes à des questions telles que « quel est le pourcentage de femmes au sein du conseil d’administration ? », « quel est le pourcentage de femmes parmi les cadres et la direction ? », « quel est l’écart de salaires entre hommes et femmes ? » ou encore « une stratégie a-t-elle été mise en place pour réduire cet écart ? ».

Les entreprises candidates à l’intégration dans l’indice doivent également prendre en considération des facteurs tels que les options de travail flexible, les politiques de congé parental, la stratégie de recrutement et les politiques visant à bannir l’intimidation, la violence et le harcèlement sexuel. Elles doivent en outre avoir adhéré aux Principes d’autonomisation des femmes des Nations Unies. Cette approche multidimensionnelle va bien au-delà de celle adoptée par d’autres fonds similaires sur le marché, qui prend uniquement en compte la représentation des femmes aux postes de direction.

Equileap reverse les bénéfices découlant de la concession sous licence de sa base de données au fournisseur d’indices choisi par Lyxor (Solactive) à la Fondation Equileap, un organisme caritatif venant en aide aux jeunes filles et aux femmes dans les pays en développement.5

Et les gagnants sont…

Equileap a récemment publié son Rapport 2019 sur l’égalité des sexes au niveau mondial, qui recense les 100 entreprises les mieux classées en la matière.

La première place revient au fabricant de boissons britannique Diageo, suivi de près par le groupe immobilier australien Mirvac et le géant des services financiers américain Bank of America. Diageo se distingue par un écart moyen des salaires entre hommes et femmes de 3%, voire inférieur, Mirvac en atteignant la parité à tous les niveaux de direction et Bank of America au travers d’une stratégie clairement définie visant à combler l’écart salarial entre les sexes.

The winners

Source: Equileap, Octobre 2019.

Il est intéressant de constater que parmi les 100 entreprises du classement d’Equileap, 25 sont australiennes. Cela résulte probablement d’une loi de 2012, qui impose aux entreprises de publier chaque année des rapports circonstanciés sur leurs résultats en matière de parité. L’exemple de l'Australie démontre qu'une exigence de transparence peut induire des changements concrets. Une évolution similaire a pu être observée au Royaume-Uni, qui s’est doté d’une loi sur l’égalité (Equality Act) en 2017.

Bilan

L’égalité des sexes est importante, dès lors que son application concrète peut offrir des avantages tangibles aux entreprises et à la société, en favorisant notamment un meilleur accès des femmes aux postes de direction et une baisse de la discrimination fondée sur le sexe. La parité a par ailleurs un impact à long terme non négligeable sur la croissance économique. On estime en effet que l'égalité totale entre hommes et femmes sur le lieu de travail à l’échelle du globe pourrait contribuer à hauteur de 28.000 milliards USD au PIB mondial d’ici 2025.6

Outre des arguments d’ordre social et économique, de solides raisons financières plaident également en faveur d’un meilleur accès des femmes à tous les niveaux de l’entreprise – elles excellent aux postes ouvriers, d’encadrement et de direction, et les études démontrent que la parité des effectifs peut aider les entreprises à surperformer.

1 Source : Boston Consulting Group.
2 Source : Données OCDE, 2017
3
Source : McKinsey, Delivering through Diversity, janvier 2018. Une analyse de la performance financière a montré que, par rapport aux entreprises du quatrième quartile, la probabilité que celles du premier quartile surperforment leurs concurrents nationaux en termes de marge EBIT est supérieure de 21%. Elles ont en outre 27% plus de chances d’afficher une performance de premier plan à l’échelle de leur secteur en termes de création de valeur à long terme, telle que mesurée par la marge bénéficiaire économique (bénéfice net d’exploitation moins la charge fiscale ajustée – [capital investi x coût moyen pondéré du capital]). L’analyse a porté sur plus de 1.000 entreprises dans 12 pays. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs.
4
Une description complète de la méthodologie de l’indice est disponible sur le site Internet de Solactive à l’adresse suivante : https://www.solactive.com/wp-content/uploads/2017/11/Solactive-Equileap-Gender-Equality-Index_20171101-3.pdf
5Equileap reçoit 25% des commissions de gestion versées par les investisseurs du Lyxor Global Gender Equality (DR) UCITS ETF. L’organisation reverse les bénéfices découlant de la concession sous licence de sa base de données au fournisseur d’indices choisi par Lyxor (Solactive) à la Fondation Equileap, qui vient en aide aux jeunes filles et aux femmes dans les pays en développement.
6 Source : McKinsey Global Institute, The Power of Parity, septembre 2015. L’hypothèse se fonde sur un scénario de « plein potentiel », qui suppose une participation égale des hommes et des femmes à l’économie.

POUR INVESTISSEURS QUALIFIÉS UNIQUEMENT – Ce document est réservé et ne peut être remis en Suisse qu’à des investisseurs qualifiés tels que définis dans la Loi suisse sur les Placements Collectifs de Capitaux du 23 juin 2006 (telle qu’amendée de temps à autre, LPCC).

Ce document a été fourni par Lyxor International Asset Management qui est seul responsable de son contenu.

Lyxor Index Fund- Lyxor Global Gender Equality (DR) UCITS ETF - Acc, domicilié au Luxembourg (les Fonds) est un placement collectif de capitaux dont la distribution, en Suisse à des investisseurs non qualifiés tels que définis dans la Loi suisse sur les Placements Collectifs de Capitaux du 23 juin 2006 (telle qu’amendée de temps à autre, LPCC), a été approuvée par l’Autorité suisse des marchés financier FINMA (FINMA) selon l’article 120 de la LPCC.

Les intermédiaires financiers (y compris en particulier les représentants de banques privées ou les gestionnaires de fortune indépendants, Intermédiaires) sont tenus d’observer les exigences réglementaires strictes de la LPCC qui s’appliquent à toute activité de distribution de placements collectifs étrangers en Suisse. Il est de la seule responsabilité de chaque Intermédiaire de s’assurer (i) que toutes ces exigences soient remplies avant que l’Intermédiaire ne distribue les Fonds présentés dans ce document et (ii) sinon, qu’il ne mène aucune activité qui pourrait être constitutive d’une forme de distribution de placements collectifs de capitaux en Suisse telle que définie à l’art. 3 LPCC et dans son ordonnance d’application.

L’information contenue dans ce document est donnée uniquement en date du présent document et n’est pas mise à jour à une date ultérieure.

Ce document a été élaboré dans un but exclusivement informatif et ne constitue ni une offre, ni une invitation à faire une offre, ni une sollicitation ou une recommandation d’investissement dans un quelconque placement collectif de capitaux. Ce document ne constitue ni un prospectus au sens de l’article 652a ou de l’article 1156 du Code des obligations suisse, ni un prospectus de cotation au sens des règles de cotation de la SIX Swiss Exchange plate-forme de négociation au sens de la Loi fédérale sur l’infrastructure des marchés financiers du 19 juin 2015 (telle qu’amendée de temps à autre, LIMF), ni un prospectus simplifié, ni un document d'information clé pour l’investisseur, ni un prospectus tels que définis dans la LPCC.

Tout investissement dans un placement collectif de capitaux comporte des risques qui sont décrits dans le prospectus ou la notice d’offre. Avant toute décision d’investissement il est recommandé de lire intégralement le prospectus ou la notice d’offre et de porter une attention spécifique aux avertissements et informations relatifs aux risques.

Tout benchmark/ indice de référence mentionné dans ce document est fourni dans un but informatif uniquement.

Ce document n’est pas le résultat d’une analyse financière et n’est donc pas soumis à la « Directive visant à garantir l’indépendance de la recherche financière » émise par l’Association suisse des banquiers.

Ce document ne contient pas de recommandations ni de conseils personnalisés et n’a pas pour vocation à se substituer aux conseils d’un professionnel en matière d’investissement dans des produits financiers.

Le Représentant et le Service de paiement du/des fond(s) en Suisse est Société Générale, Paris, succursale de Zurich, Talacker 50, 8001 Zurich.

Le prospectus ou la notice d’offre, le document d’information clé pour l’investisseur, le règlement de gestion, les statuts et/ou tout autre document constitutif ainsi que les rapports annuels et semi-annuels sont disponibles sans frais auprès du Représentant en Suisse.

S’agissant des parts/actions du/des Fond(s) distribuées en ou à partir de la Suisse, le lieu d’exécution et le for sont au siège du Représentant en Suisse.