20 Apr 2021

Une question de degrés : aligner les stratégies ESG avec l’Accord de Paris

Banner-image
Left-side-image

Témoins des premières conséquences du changement climatique en différents endroits du monde, de plus en plus d'investisseurs ont désormais à cœur d'intégrer les facteurs ESG dans leurs décisions financières. Découvrez les indices S&P PACT (Paris-Aligned and Climate Transition), conçus pour permettre aux acteurs du marché d'accéder à des stratégies compatibles avec l'objectif de réchauffement climatique de 1,5 °C maximum. 

Dans un article publié initialement dans la dernière édition de Indexology Magazine, S&P Dow Jones Indices (S&P DJI) s'est entretenu avec Francois Millet, Head of ETF Strategy ESG & Innovation at Lyxor ETF, et Jaspreet Duhra, Senior Director et Head of EMEA ESG Indices de S&P DJI, à propos de l'évolution du rôle de l'ESG dans l'investissement en général et de la manière dont ces indices peuvent aider les acteurs du marché à envisager un avenir plus serein.

Indexology Magazine : Pourquoi, selon vous, l'investissement ESG gagne-t-il en importance au sein de la communauté financière internationale, et pensez-vous que cette dynamique a été renforcée par l'engagement renouvelé des États-Unis envers les initiatives relatives au climat ? 

Francois : La pandémie a fait prendre conscience de notre extrême dépendance, en tant qu'êtres humains, vis-à-vis des systèmes naturels. De nombreux investisseurs sont désormais profondément convaincus que le changement climatique et les inégalités qui ne cessent de s'accroître représentent des risques majeurs, et que leur atténuation, dans le cadre d'un monde plus inclusif et plus résilient, axé sur le long terme, devient un prérequis indispensable à la stabilité financière.

L'an passé1, les investissements ESG ont attiré à eux seuls plus de 50% des flux nets investis en ETF en Europe, ce qui a largement compensé l'impact négatif de la position des États-Unis à l'égard de l'Accord de Paris, ces derniers refusant à l'époque de le signer. Mais évidemment, on ne peut que saluer le fait qu'ils aient désormais ratifié l'Accord de Paris, dès lors que le pays émet près de 15% des gaz à effet de serre à l'échelle mondiale2. Cet engagement renouvelé envers les initiatives climatiques devrait fournir un élan considérable à la transformation déjà amorcée en faveur de l'ESG, et rendre l'Accord de Paris encore plus efficace.

Indexology Magazine : Pourquoi les indices S&P PACT ont-ils été créés, et pour poursuivre quels objectifs climatiques précis ?  

Jas : La planète est sur une trajectoire de réchauffement dangereuse, dont l'impact se fait déjà ressentir au niveau de la société et des économies. Les régulateurs prennent des mesures pour lutter contre ce phénomène, tandis que les investisseurs, qui tiennent de plus en plus compte des risques liés au climat dans leurs portefeuilles, cherchent à aligner leurs placements avec un scénario de réchauffement limité à 1,5 °C. C'est dans cette optique qu'ont été créés les indices S&P PACT.

Leur conception vise à satisfaire aux exigences des labels d'indices bas-carbone de l'UE, ce qui signifie qu'en plus de réduire leurs émissions de carbone par rapport aux indices de référence classiques, ces produits cherchent aussi à atteindre un objectif absolu de décarbonisation de l'ordre de 7% par an. C'est en effet le rythme requis pour atteindre un niveau net d'émissions égal à zéro en 2050 et limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C selon les préconisations du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Leur intérêt supplémentaire réside dans le fait que ces indices cherchent aussi à garder la même exposition aux secteurs à fort impact climatique que les indices classiques sur lesquels ils se basent : autrement dit, ils ne se contentent pas d'investir uniquement dans des secteurs à faible impact climatique pour décarboniser leur empreinte.

Nous avons par ailleurs été au-delà des exigences de l'UE relatives aux indices bas-carbone, en nous alignant avec les recommandations du groupe de travail sur les informations financières relatives au climat (TCFD). Nous pensons en effet que l'approche du TCFD consistant à subdiviser les questions climatiques entre les risques liés à la transition, les risques physiques et les opportunités facilite une évaluation plus globale. Nous tenons particulièrement à ce que nos indices tiennent compte des risques physiques du changement climatique, car ceux-ci s'observent dès à présent.

Indexology Magazine : Quels sont les types d'entreprises exclus de vos indices, et à l'inverse, à quels profils d'entreprises accordez-vous un poids supplémentaire ?   

Jas : Cette gamme comporte deux séries d'indices : les indices climatiques S&P alignés sur l'accord de Paris (Paris-Aligned - PA) et les indices S&P de transition climatique (Climat Transition - CT). Les indices alignés sur l'Accord de Paris sont plus restrictifs et appliquent un filtre excluant les activités liées aux énergies fossiles. Les deux séries d'indices écartent les entreprises impliquées dans des controverses ESG et des activités problématiques, telles que les armes controversées et le tabac, ainsi que les sociétés mal notées au regard du Pacte mondial de l'ONU.

D'une manière générale, les entreprises qui restent performantes malgré les contraintes du changement climatique bénéficient d'une pondération plus importante dans nos indices. Les facteurs auxquels nous prêtons une attention particulière sont, entre autres, la note environnementale, la prévision d'alignement avec un scénario de 1,5 °C et l'exposition aux risques physiques.

Notre méthodologie complète et d'autres informations à propos des indices sont disponibles ici.

Indexology Magazine : Que diriez-vous à un investisseur qui craindrait de trop s'éloigner de la composition du marché en misant sur des produits ESG ?  

Francois : Nos investisseurs sont souvent surpris de constater que le « coût » de l'alignement de leur portefeuille avec le scénario 1,5 °C est relativement modeste en termes d'écart par rapport au marché. Sur la base des données rétrospectives, l'erreur de suivi des indices S&P alignés sur l'Accord de Paris (sur trois ans) est inférieure à 2% pour les actions américaines ou des marchés développés, et légèrement plus élevée pour l'Europe. Il s'avère que cette erreur de suivi a précisément permis de générer un écart de suivi positif au cours des trois dernières années.3

Nous avons également recours à des techniques de construction de portefeuille spécifiquement conçues pour obtenir la plus faible déviation possible par rapport à l'indice de référence. La méthodologie de construction d'indice adoptée par S&P DJI est basée sur un concept d'optimisation qui, d'après nous, constitue le meilleur moyen d'intégrer les multiples contraintes de l'alignement sur un scénario de limitation du réchauffement tout en répliquant ce type d'indice.     

Indexology Magazine : À votre avis, quel impact peut avoir la promotion de l'alignement à 1,5 °C sur la culture des entreprises et sur notre capacité à atteindre cet objectif de neutralité carbone en 2050 ?   

Francois : Nous ne voyons d'autre solution que celle de placer les portefeuilles sur la voie d'une décarbonisation absolue. En transférant d'importants volumes de capital vers les entreprises qui parviennent le mieux à réduire leurs émissions, en sanctionnant les retardataires et en les incitant à se rattraper, les investisseurs qui choisissent des stratégies alignées sur le climat adressent un message clair aux entreprises. Nous pensons que la généralisation de ces stratégies aura un effet significatif sur l'économie des entreprises cotées, qui génèrent près de la moitié des émissions mondiales de gaz à effet de serre, et plus encore en tenant compte de leurs chaînes d'approvisionnement.

Indexology Magazine : À quoi pourrait ressembler le panorama de l'investissement ESG dans 10 ans ? 

Francois : Il faudra probablement moins de 10 ans avant que l'ESG devienne la norme en matière d'investissement. L'amélioration de la transparence des communications, des normes et des données va rendre les notes ESG aussi importantes que les notes de solvabilité dans l'évaluation des entreprises. Le critère de « hausse implicite des températures » des entreprises ou des portefeuilles pourrait devenir un nouvel indicateur standard, au même titre que le PER ou le BPA. Peut-être atteindra-t-on même un tournant, où il deviendra plus coûteux de se trouver du mauvais côté du marché (en termes de note ESG, d'exposition aux risques de transition climatiques et aux risques physiques et de sous-exposition aux opportunités). Certains détenteurs d'actifs en Europe commencent à faire évoluer toute leur politique d'indices en faveur des indices de référence ESG ou alignés sur les objectifs climatiques. Il pourrait s'agir là d'un aperçu du nouveau paysage de l'investissement. 

Cliquez ici pour lire l'article en version pdf

Le point de vue de Lyxor

Le climat est un pilier clé de la stratégie ESG de Lyxor. En 2017, nous avons lancé un ETF sur obligations vertes qui était le premier du genre au monde. Plus récemment, Lyxor a été le premier fournisseur d'ETF en Europe à créer une gamme complète d'ETF climatiques en actions, conçus pour satisfaire aux exigences des indices de l'UE liés à la transition climatique et des indices alignés sur l'Accord de Paris.

Grâce à ces fonds, vous pouvez vous aussi contribuer à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C (le scénario le plus ambitieux visé par l'Accord de Paris).

Pour découvrir comment aligner vos investissements avec un scénario visé par l'Accord de Paris, explorez notre gamme d'ETF liés à la transition climatique, ou mesurez la température de vos ETF avec ‘COtool’.

Les ETF présentent un rique de perte en capital ainsi que d’autres risques détaillés ci-dessous.

1Source : Bloomberg, Lyxor International Asset Management. Données au 08/01/2021.
2Source : Global Carbon Atlas, http://www.globalcarbonatlas.org/en/CO2-emissions
3Source : S&P  Dow Jones Indices, MSCI, Bloomberg LP, Lyxor International Asset Management. Données au 31/12/2020. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

LES RISQUES LIÉS À L’INVESTISSEMENT

RISQUE DE PERTE EN CAPITAL : Les ETF sont des instruments de réplication : leur profil de risque est similaire à celui d’un investissement direct dans l’Indice sous-jacent. Le capital des investisseurs est entièrement à risque et il se peut que ces derniers ne récupèrent pas le montant initialement investi.
RISQUE DE REPLICATION : Les objectifs du fonds peuvent ne pas être atteints si des événements inattendus surviennent sur les marchés sous-jacents et ont un impact sur le calcul de l’indice et l’efficacité de la réplication du fonds.
RISQUE DE CONTREPARTIE : Dans le cas des ETF synthétiques, les investisseurs sont exposés aux risques découlant de l’utilisation d’un Swap de gré à gré avec la Société Générale. Conformément à la réglementation OPCVM, l’exposition à la Société Générale ne peut pas dépasser 10% des actifs totaux du fonds. Les ETF à réplication physique peuvent être exposés au risque de contrepartie s'ils ont recours au prêt de titres. 
RISQUE SOUS-JACENT : L’Indice sous-jacent d’un ETF Lyxor peut être complexe et volatil. Dans le cas des investissements en matières premières, l’Indice sous-jacent est calculé par rapport aux contrats futures sur matières premières, ce qui expose l’investisseur à un risque de liquidité lié aux coûts, par exemple de portage et de transport. Les ETF exposés aux Marchés émergents comportent un risque de perte potentielle plus élevé que ceux qui investissent dans les Marchés développés, car ils sont exposés à de nombreux risques imprévisibles inhérents à ces marchés. 
RISQUE DE CHANGE : Les ETF peuvent être exposés au risque de change s’ils sont libellés dans une devise différente de celle de l’Indice sous-jacent qu’ils répliquent. Cela signifie que les fluctuations des taux de change peuvent avoir un impact positif ou négatif sur les rendements. 
RISQUE DE LIQUIDITE : La liquidité est fournie par des teneurs de marché enregistrés sur les bourses où les ETF sont cotés, en ce compris la Société Générale. La liquidité sur les bourses peut être limitée du fait d’une suspension du marché sous-jacent représenté par l’Indice sous-jacent suivi par l’ETF, d’une erreur des systèmes de l’une des bourses concernées, de la Société Générale ou d’autres teneurs de marché, ou d’une situation ou d’un événement exceptionnel(le).
RISQUE DE CONCENTRATION : Les ETF thématiques et Smart Beta sélectionnent des titres actions et obligations pour leur portefeuille sur la base d’un indice d’origine de référence. Dans le cas où les règles de sélection sont particulièrement strictes, le portefeuille peut être plus concentré et le risque est réparti sur moins de titres que l’indice d’origine.

Informations importantes

Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification «contreparties éligibles» ou «clients professionnels  au sens de la directive 2014/65/EU relative aux marchés d’instruments financiers.
Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.
Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique «Profil de risque» de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com  ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com .
La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com . En outre, la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d’inventaire actuelle lorsqu’ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d’inventaire actuelle à la revente.
Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s).
Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.
Les indices ne sont ni parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.
Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux États-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n’étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).
Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d’un tel ressortissant américain.
Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit. Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2014/91/EU) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.Disclaimer Recherche
Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel. Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée lyxoretf.com/compliance.LIAM sales group disclaimer
Ce message est produit par le département de vente de LIAM et non pas de la Recherche cross-asset. Ce message est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels ». Il ne s’adresse pas à des investisseurs particuliers. Ce document ne peut être pas qualifié de recherche indépendante sur les investissements et doit être considéré comme une communication marketing même s’il contient une référence de recherche. Consultez notre page web dediée ici : www.lyxoretf.com/compliance.Conflit d’intérêt
Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.

S&P DJI Performance Disclosure

The S&P 500 Paris-Aligned Climate Index and the S&P Developed Ex-Korea LargeMidCap Paris-Aligned Climate Index were launched June 1, 2020. The S&P Europe LargeMidCap Paris-Aligned Climate Index was launched May 4, 2020. The S&P Eurozone LargeMidCap Paris-Aligned Climate Index was launched April 20, 2020. All information presented prior to an index’s Launch Date is hypothetical (back-tested), not actual performance. The back-test calculations are based on the same methodology that was in effect on the index Launch Date. However, when creating back-tested history for periods of market anomalies or other periods that do not reflect the general current market environment, index methodology rules may be relaxed to capture a large enough universe of securities to simulate the target market the index is designed to measure or strategy the index is designed to capture. For example, market capitalization and liquidity thresholds may be reduced. Complete index methodology details are available at www.spglobal.com/spdji. Past performance of the Index is not an indication of future results. Back-tested performance reflects application of an index methodology and selection of index constituents with the benefit of hindsight and knowledge of factors that may have positively affected its performance, cannot account for all financial risk that may affect results and may be considered to reflect survivor/look ahead bias. Actual returns may differ significantly from, and be lower than, back-tested returns. Past performance is not an indication or guarantee of future results. Please refer to the methodology for the Index for more details about the index, including the manner in which it is rebalanced, the timing of such rebalancing, criteria for additions and deletions, as well as all index calculations. Back-tested performance is for use with institutions only; not for use with retail investors. S&P Dow Jones Indices defines various dates to assist our clients in providing transparency. The First Value Date is the first day for which there is a calculated value (either live or back-tested) for a given index. The Base Date is the date at which the index is set to a fixed value for calculation purposes. The Launch Date designates the date when the values of an index are first considered live: index values provided for any date or time period prior to the index’s Launch Date are considered back-tested. S&P Dow Jones Indices defines the Launch Date as the date by which the values of an index are known to have been released to the public, for example via the company’s public website or its data feed to external parties. For Dow Jones-branded indices introduced prior to May 31, 2013, the Launch Date (which prior to May 31, 2013, was termed “Date of introduction”) is set at a date upon which no further changes were permitted to be made to the index methodology, but that may have been prior to the Index’s public release date. Typically, when S&P DJI creates back-tested index data, S&P DJI uses actual historical constituent-level data (e.g., historical price, market capitalization, and corporate action data) in its calculations. As ESG investing is still in early stages of development, certain datapoints used to calculate S&P DJI’s ESG indices may not be available for the entire desired period of back-tested history. The same data availability issue could be true for other indices as well. In cases when actual data is not available for all relevant historical periods, S&P DJI may employ a process of using “Backward Data Assumption” (or pulling back) of ESG data for the calculation of back-tested historical performance. “Backward Data Assumption” is a process that applies the earliest actual live data point available for an index constituent company to all prior historical instances in the index performance. For example, Backward Data Assumption inherently assumes that companies currently not involved in a specific business activity (also known as “product involvement”) were never involved historically and similarly also assumes that companies currently involved in a specific business activity were involved historically too. The Backward Data Assumption allows the hypothetical back-test to be extended over more historical years than would be feasible using only actual data. For more information on “Backward Data Assumption” please refer to the FAQ. The methodology and factsheets of any index that employs backward assumption in the back-tested history will explicitly state so. The methodology will include an Appendix with a table setting forth the specific data points and relevant time period for which backward projected data was used. Index returns shown do not represent the results of actual trading of investable assets/securities. S&P Dow Jones Indices maintains the index and calculates the index levels and performance shown or discussed but does not manage actual assets. Index returns do not reflect payment of any sales charges or fees an investor may pay to purchase the securities underlying the Index or investment funds that are intended to track the performance of the Index. The imposition of these fees and charges would cause actual and back-tested performance of the securities/fund to be lower than the Index performance shown. As a simple example, if an index returned 10% on a US $100,000 investment for a 12-month period (or US $10,000) and an actual asset-based fee of 1.5% was imposed at the end of the period on the investment plus accrued interest (or US $1,650), the net return would be 8.35% (or US $8,350) for the year. Over a three-year period, an annual 1.5% fee taken at year end with an assumed 10% return per year would result in a cumulative gross return of 33.10%, a total fee of US $5,375, and a cumulative net return of 27.2% (or US $27,200).

S&P DJI General Disclaimer

Copyright © 2021 S&P Dow Jones Indices LLC. All rights reserved. S&P, S&P 500, S&P 500 LOW VOLATILITY INDEX, S&P 100, S&P COMPOSITE 1500, S&P MIDCAP 400, S&P SMALLCAP 600, SELECT SECTOR, S&P GIVI, GLOBAL TITANS, DIVIDEND ARISTOCRATS, S&P TARGET DATE INDICES, S&P PRISM, S&P STRIDE, GICS, SPIVA, SPDR and INDEXOLOGY are registered trademarks of Standard & Poor’s Financial Services LLC, a division of S&P Global (“S&P”). DOW JONES, DJ, DJIA, The Dow and DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE are registered trademarks of Dow Jones Trademark Holdings LLC (“Dow Jones”). These trademarks together with others have been licensed to S&P Dow Jones Indices LLC. Redistribution or reproduction in whole or in part are prohibited without written permission of S&P Dow Jones Indices LLC. This document does not constitute an offer of services in jurisdictions where S&P Dow Jones Indices LLC, S&P, Dow Jones or their respective affiliates (collectively “S&P Dow Jones Indices”) do not have the necessary licenses. Except for certain custom index calculation services, all information provided by S&P Dow Jones Indices is impersonal and not tailored to the needs of any person, entity or group of persons. S&P Dow Jones Indices receives compensation in connection with licensing its indices to third parties and providing custom calculation services. Past performance of an index is not an indication or guarantee of future results. It is not possible to invest directly in an index. Exposure to an asset class represented by an index may be available through investable instruments based on that index. S&P Dow Jones Indices does not sponsor, endorse, sell, promote or manage any investment fund or other investment vehicle that is offered by third parties and that seeks to provide an investment return based on the performance of any index. S&P Dow Jones Indices makes no assurance that investment products based on the index will accurately track index performance or provide positive investment returns. S&P Dow Jones Indices LLC is not an investment advisor, and S&P Dow Jones Indices makes no representation regarding the advisability of investing in any such investment fund or other investment vehicle. A decision to invest in any such investment fund or other investment vehicle should not be made in reliance on any of the statements set forth in this document. Prospective investors are advised to make an investment in any such fund or other vehicle only after carefully considering the risks associated with investing in such funds, as detailed in an offering memorandum or similar document that is prepared by or on behalf of the issuer of the investment fund or other investment product or vehicle. S&P Dow Jones Indices LLC is not a tax advisor. A tax advisor should be consulted to evaluate the impact of any tax-exempt securities on portfolios and the tax consequences of making any particular investment decision. Inclusion of a security within an index is not a recommendation by S&P Dow Jones Indices to buy, sell, or hold such security, nor is it considered to be investment advice. These materials have been prepared solely for informational purposes based upon information generally available to the public and from sources believed to be reliable. No content contained in these materials (including index data, ratings, credit-related analyses and data, research, valuations, model, software or other application or output therefrom) or any part thereof (“Content”) may be modified, reverse-engineered, reproduced or distributed in any form or by any means, or stored in a database or retrieval system, without the prior written permission of S&P Dow Jones Indices. The Content shall not be used for any unlawful or unauthorized purposes. S&P Dow Jones Indices and its third-party data providers and Licensors (collectively “S&P Dow Jones Indices Parties”) do not guarantee the accuracy, completeness, timeliness or availability of the Content. S&P Dow Jones Indices Parties are not responsible for any errors or omissions, regardless of the cause, for the results obtained from the use of the Content. THE CONTENT IS PROVIDED ON AN “AS IS” BASIS. S&P DOW JONES INDICES PARTIES DISCLAIM ANY AND ALL EXPRESS OR IMPLIED WARRANTIES, INCLUDING, BUT NOT LIMITED TO, ANY WARRANTIES OF MERCHANTABILITY OR FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE OR USE, FREEDOM FROM BUGS, SOFTWARE ERRORS OR DEFECTS, THAT THE CONTENT’S FUNCTIONING WILL BE UNINTERRUPTED OR THAT THE CONTENT WILL OPERATE WITH ANY SOFTWARE OR HARDWARE CONFIGURATION. In no event shall S&P Dow Jones Indices Parties be liable to any party for any direct, indirect, incidental, exemplary, compensatory, punitive, special or consequential damages, costs, expenses, legal fees, or losses (including, without limitation, lost income or lost profits and opportunity costs) in connection with any use of the Content even if advised of the possibility of such damages. S&P Global keeps certain activities of its various divisions and business units separate from each other in order to preserve the independence and objectivity of their respective activities. As a result, certain divisions and business units of S&P Global may have information that is not available to other business units. S&P Global has established policies and procedures to maintain the confidentiality of certain non-public information received in connection with each analytical process. In addition, S&P Dow Jones Indices provides a wide range of services to, or relating to, many organizations, including issuers of securities, investment advisers, broker-dealers, investment banks, other financial institutions and financial intermediaries, and accordingly may receive fees or other economic benefits from those organizations, including organizations whose securities or services they may recommend, rate, include in model portfolios, evaluate or otherwise address.